Jubilé de la miséricorde

Venez vivre une expérience spirituelle enrichissante!
Un pèlerinage à la Porte de la miséricorde de la Basilique-cathédrale Saint-Michel.

Du dimanche au samedi, de 13 h à 16 h - Entrée libre

 

Mgr Luc Cyr vous invite au pèlerinage de la Porte de la miséricorde

 

Pour faire un pèlerinage avec votre groupe, à la Porte Sainte de la Basilique-Cathédrale de Sherbrooke :  

vous pouvez réserver et préparer avec nous une activité adaptée à vos besoins.

 

Information : Ghislaine Rigolt Beaudoin, tél. 819 563-9934, poste 416.

grigolt@diocesedesherbrooke.org

Prenez le carnet du pèlerin dans la langue de votre choix:
français, anglais ou espagnol

 

Cliquez sur l'image pour lire le livret

 

 

Parcours spirituel à la Porte de la miséricorde

Bonjour, j’ai beaucoup aimé le parcours. C’est agréable et enrichissant. Merci au pape. Que le Seigneur le bénisse. (Nancy)

Je suis venu faire ce parcours pour le repos éternel de mon mari et la tranquillité de mon esprit. (D.A.)

Je suis dans la joie d’avoir fait ce parcours avec la miséricorde du Seigneur. Je le souhaite à tous car la miséricorde dépasse tout l’entendement. (M.B.)

« Nous sentons la paix dans notre cœur, un arrêt dans le tourbillon de la vie. Nous voudrions rester tellement on ressent la paix. Cela travaille quelque chose en nous. » (Lily et Francine)

« Suite à mon parcours spirituel à la cathédrale, je ne peux qu’être louange à la plus grande gloire de Dieu! Toute ma vie de personne handicapée a été relancée par le sacrement de la réconciliation et aujourd’hui, c’est la fête en mon cœur.
Bravo! Et comme suite, je dirais qu’il faut continuer de se laisser surprendre par Dieu qui nous attend toujours. » (Nicole)

« Merci pour cette belle opportunité de miséricorde avec Jésus. » (Danielle)

« Je fais confiance que le Seigneur me libère de tout mon passé et qu’il m’aide à pardonner à mon ex-conjointe. » (Albert)

« Dans tout ce parcours, la disponibilité du prêtre est salutaire. » (Frédéric)

« En traversant la Porte de la miséricorde, j’ai ressenti que Mère Léonie la traverse aussi… (Denise)

« J’ai demandé au prêtre présent de dédicacer le Nouveau-Testament qu’il me remettait dans le salon de la miséricorde et d’y apposer le sceau de la cathédrale. C’est pour moi un souvenir que je vais garder. » (Suzel)

Lisez le feuillet du Jubilé

en cliquant sur l'image ci-dessus