Citations de sagesse

« Quel que soit son âge, chacun de nous se sent jeune et considère que les personnes âgées, ce sont les autres. Arrive un jour où les effets du temps, discrètement gravés dans les formes de notre corps, deviennent évidents, indéniables. » (Simonne Plourde, L’âge de l’espérance, Paris/Montréal, Médiaspaul, 2015, p. 30.)

 

« L’avoir passe, l’être demeure. L’âge croissant dégage pas à pas une nouvelle échelle des valeurs avec un primat marqué pour l’être. Il redécouvre la vraie valeur des choses et des événements. Et mieux que tout âge, la vieillesse révèle la grandeur et la dignité de la personne humaine. » (Marie-Jo Thiel,  Avancer en âge, p. 127.)

 

« Le vieillissement n’est pas seulement un problème physiologique ou physique ou psychologique ou culturel. C’est un problème de spiritualité. Un problème de sens de la vie, même si cette attitude apparaît actuellement à contre-courant. » (Jean-Pierre Dubois-Dumée, Vieillir sans devenir vieux, p. 24.)

 

« Si quelqu’un apprend à s’asseoir et à méditer, permettant ainsi au corps et à la raison de se calmer, alors peut émerger le niveau plus profond de l’esprit. »  (P. Bede Griffiths in Thomas Ryan, La méditation à la portée de tous, Montréal, Bellarmin, 1998.)

 

« Vieillir ne doit pas être considéré comme honteux, comme quelque chose à cacher, ou bien à nier. Au contraire, le vieillissement peut être compris, affirmé et vécu comme un processus de croissance qui nous révèle lentement le mystère de la vie. » (Ramon Martinez de Pison, Vieillir en bonté, Paris/Montréal, Médiaspaul, 2013, p. 31.)

 

« Une civilisation où on ne prie plus est une civilisation où la vieillesse n’a plus de sens » (Olivier Clément). Il faut rajeunir sa prière, c’est-à-dire « ne pas la laisser vieillir elle-même, ne pas la laisser s’engourdir, ne pas la laisser raidir… Il faut la laisser jaillir de notre cœur, toute neuve, comme si elle n’avait jamais existé. Non seulement la rédécouvrir, mais la découvrir. Elle est comme une source ignorée. » (Jean-Pierre Dubois-Dumée, Vieillir sans devenir vieux, Paris, DDB, 2003, p. 63).