Historique

  • En tenant compte du vieillissement démographique grandissant en Estrie et des services déjà offerts dans les divers milieux, le Conseil presbytéral a recommandé, en 2001, le développement d’une pastorale des personnes aînées en lien avec la pastorale d’ensemble du diocèse de Sherbrooke.   

 

  • En août 2002, un comité d’étude fut formé par : Lise Laroche, responsable diocésaine de la Pastorale des personnes aînées; Gilbert Leclerc, professeur et chercheur au Centre de recherche sur le vieillissement de l’Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke et Lisette Bédard, agente de pastorale paroissiale  auprès des personnes aînées.

 

  • Un document sur les besoins spirituels et religieux des personnes aînées a été déposée en décembre 2003, suivi en mars 2005, d’un cadre de réflexion et d’un plan d’action — Pour une pastorale attentive aux signes des temps et fidèle aux valeurs évangéliques — qui est, jusqu’à ce jour, en cours de réalisation dans les paroisses, les communautés locales et le diocèse.

 

  • En 2009, Micheline Gagnon, nouvellement nommée responsable de la pastorale des personnes aînées,  crée une Table diocésaine qui portera en 2014 le nom de Réseau d’accompagnement spirituel des personnes aînées (RASA).

 

  • Depuis mars 2010, la RASA propose aux personnes avançant en âge une spiritualité qui favorise une meilleure intégration des valeurs évangéliques.